Comment utiliser ce blog?

Cliquez à droite sur le thème qui vous intéresse (enrichis au fur et à mesure, mais qui abordera notamment les thèmes de la guerre, la manipulation des masses, les religions, l'économie mondiale, la politique, l'actualité etc.).
Sinon, vous pouvez aussi lire chronologiquement les messages de ce blog.
Vous êtes autorisés à recopier les articles de ce site à condition de le faire en intégralité, de nommer l'auteur, et de mettre un lien vers ce blog.

Bienvenue sur le site de Cismigiu

dimanche 3 février 2008

Meddeb vs Ramadan chez Taddéi


Article en réponse à celui des Indigènes de la République (bravo, continuez comme vous le faites)!

Comment s'étonner qu'un "intellectuel" qui cachetonne à France Culture, ne soit pas un médiocre vendu?

France Culture, la radio que seuls les incultes continuent à écouter. En effet, quand on a deux doigts de culture, les erreurs, approximations et mensonges qui sont véhiculés par cette radio ne peuvent qu'éloigner tout auditeur un peu scrupuleux sur la qualité de ce qu'il écoute. Spécialement quand les sujets ont trait à l'Islam, à Israel, ou grosso modo à tout ce qui se rapporte à ce fumeux choc des civilisations.

Ramadan a en effet été rigoureux comme il le sait le faire, rigueur certainement acquise par les procès impitoyables dont il est en permanence victime: on a vu que les médias ne laissent jamais passer la moindre petite approximation de langage chez Ramadan... Heureux que Taddéi lui ait permis de s'expliquer sur le fameux "moratoire" qui lui a tant coûté.

Cela dit, Ramadan aurait pu être bien plus sévère dans ses argumentations.

Il y a plusieurs faits innacceptables qu'il aurait du relever.

Primo, la réthorique de Meddeb sur l'Islam Malade, n'est ni plus ni moins que la reconversion des vieux poncifs islamophobes et racistes de la période colonialiste, lorsqu'on désignait le Califat Ottoman comme "l'homme malade de l'europe".

Secondo, le reportage diffusé avec la caméra cachée embarquée dans des mosquées: ce reportage est signé Mohammed Sifaoui.

Sifaoui qui vient une fois de plus ces derniers jours de se discréditer en relançant à tort l'affaire Mouzin pour se faire de la pub, et faire du tort à Alexandre Lebrun, personalité chinoise qu'il a tenté de faire passer pour un des chefs de la mafia asiatique en France dans un reportage d'anthologie tellement il pue la manipulation.

Pour en revenir au débat: il fallait que Ramadan fasse ce débat avec Meddeb, ne serait ce que pour obliger ce dernier à se découvrir.

En effet, Meddeb pour beaucoup de gens était un personnage vague dont on ne savait pas très bien ce qu'il pensait. Aujourd'hui on sait: plus aucun doute que sa crédibilité en prendra un coup. Les personnes objectives qui étaient prêtes à écouter ses émissions ou acheter ses bouquins savent à quoi s'en tenir maintenant.

Son public et son auditorat se limiteront dorénavant aux fans d'Oriana Falacci, ou de Redeker.

Troisièmement, Ramadan aurait du insister plus sur l'incompréhensibilité du discours de Meddeb. Au nom de quoi Meddeb truffe t'il son discours de références à des philosophes européens modernes pour poser la question de l'Islam? Les références à Aristote elles sont plus logiques dans la mesure où Aristote est parvenu aux européens par l'intermédiaire des arabes qui avaient intégrées la pensée grecque antique... Pour le reste, les références à Popper et autres... à part faire plaisir à BHL, je voyais pas trop le rapport avec l'Islam et sa civilisation...

Que dirait un intellectuel occidental si un intellectuel arabe venait juger la civilisation occidentale en citant en références des penseurs et philosophes orientaux? Aucun rapport, aucune filiation historique. On lui rirait au nez et on lui dirait qu'il est hors sujet.

En fait toute l'agitation pseudo culturelle de Meddeb (je dis pseudo car Ramadan l'a mis à l'amende en pointant ses erreurs historiques grossières et son manque évident de culture) n'ont pour seul et unique but que de se faire bien voir de l'intelligentsia parisienne.

Meddeb me fait penser à Philippe Val en plus gros avec des cheveux et une moustache, Philippe Val qui cache le vide de son cerveau avec des références constantes à des philosophes que les lecteurs de Charlie Hebdo dans leur ensemble n'ont certainement jamais lu.

Bon dans le fond on peut pas reprocher à Ramadan d'avoir raté deux ou trois arguments massues pour contredire Meddeb, car Meddeb disait tellement de conneries avec un débit tellement énorme qu'il était humainement difficile de toutes les relever, Ramadan était donc obligé de faire le tri comme il pouvait, et il a bien fait.

Apparemment aussi il faut dire que Ramadan ne connaissait visiblement lui non plus pas très bien Meddeb.

En effet celui-ci mélange tellement tout comme références dans ses émissions, et ses livres, qu'il est difficile de comprendre ce qu'il pense vraiment.

Hier, il a livré son vrai visage.

Le démocrate, opposé à la torture et à la tyrannie, pour une vraie réforme de l'Islam et comprenant vraiment la laïcité, c'était Ramadan.

Meddeb lui est passé pour ce qu'il est: un gars toujours du côté du manche. Quel courage de lécher le derrière des dictateurs arabes, et de se mettre du côté de l'intelligentsia atlanto-sioniste de France! Ce faisant il évite les ennuis et sa carrière est assurée. Ce qui est absolument l'inverse de la situation de Ramadan.

Au passage, une petite dédicace à Taddéi, qui est certainement le meilleur présentateur d'émissions de débats aujourd'hui.

Contrairement aux Yves Calvi qui orientent systématiquement les débats comme ils l'entendent, donc selon leur lecture idéologique, Taddéi laisse parler ses invités, ne censure pas, ne coupe pas la parole, est en retrait, et surtout est le seul à inviter des parias dans tous les autres médias, comme Ramadan, Nabe, Boutheldja, Jacques Vergès etc. et à les mettre en face de vrais opposants idéologiques du type des cuistres à la Finkielkraut constamment invités partout sans jamais avoir de contradicteurs, et qui généralement se sont cassés en débat devant les sus-mentionnés.

Bravo donc à Taddéi, et bon courage car il doit certainement recevoir beaucoup de pression pour tenter d'étouffer sa liberté d'expression. Taddéi marche sur des oeufs chaque fois qu'il invite un personnage controversé comme Ramadan, et je reste persuadé que beaucoup aimeraient voir disparaitre son émission.

2 commentaires:

palestro a dit…

C est dommage que cete emission est diffusée un peu tard mais on peut tout de meme feliciter Frederic TADEEI pour son courage

Va.te.faire.voiler a dit…

La prochaine fois que je vois Meddeb sur le campus de la fac(pas celui de Yale...:D), je l'assomme!Franchement, le bougnoul qui s'assume pas, ça va 5 minutes... et qui s'improvise théologien, philosophe, linguiste. Hop hop hop mais où va-t-on? Entre les erreurs de traduction en arabe, d'interprétation de Nietzsche et Foucault,sans oublier les attaques personnelles... pathétique le Meddeb!
Moi je lance une fatwa (vu que c'est un mot à la mode) contre la connerie parce que là... on a atteint le paroxysme!