Comment utiliser ce blog?

Cliquez à droite sur le thème qui vous intéresse (enrichis au fur et à mesure, mais qui abordera notamment les thèmes de la guerre, la manipulation des masses, les religions, l'économie mondiale, la politique, l'actualité etc.).
Sinon, vous pouvez aussi lire chronologiquement les messages de ce blog.
Vous êtes autorisés à recopier les articles de ce site à condition de le faire en intégralité, de nommer l'auteur, et de mettre un lien vers ce blog.

Bienvenue sur le site de Cismigiu

mercredi 21 novembre 2007

Interview censurée de Kémi Seba à complément d'enquête: réflexions sur l'Oligarchie mondialiste cause des misères du monde

Je diffuse cette interview de Kemi Seba et des amis à lui que je trouve intéressante à plus d'un titre.

Je dois d'abord dire que je ne suis pas noir, à fortiori pas kémite.

Par contre depuis des années j'ai entamé une réflexion sur l'injustice du monde, les rapports dominants-dominés, en m'intéressant aux dessous de la politique et de l'histoire, mais aussi à la nature humaine et animale, et à cette religion de domination universelle qu'est l'argent.

Bien que je sois extrèmement critique vis-à-vis des médias, je suis comme tout le monde néanmoins, vulnérable à l'intox. Ainsi je m'étais dans une certaine mesure laissé influencer par cette image de nazi noir que les médias veulent coller à la peau de Kémi Séba. Je ne sais pas si elle est fondée, je ne crois pas, tellement les médias qualifient facilement de nazi tout ceux qui s'opposent à la pensée unique à double standard. Mais je dois avouer que sans connaitre le discours ni les idées de Kémi Séba, j'avais tendance à me méfier. Et il faut dire que je ne comprend rien au folklore kémite, hotep etc. qui me fait penser aux résurgences du paganisme, du druidisme etc. chez les identitaires blancs (sachant que toutes ces modes du néo-paganisme, de la wicca, du druidisme etc. sont souvent contrôlées par des sectes comme la scientologie, la franc-maçonnerie etc.). Donc l'aspect sectaire avait tendance à me repousser... Et il trainait une sacré réputation d'antisémite! Mais après tout, quel libre penseur ne traine pas l'anathème suprème?

En tout cas on juge les gens d'abord sur leurs déclarations, ensuite sur leurs actes...

Et je dois dire que je me reconnais dans ce qui est dit dans la vidéo par les divers intervenants, à quelques nuances près. J'y reviendrai. Quand aux actes de Kémi Séba, l'avenir nous dira de quoi il en retourne.

Mais le principal dans ces idées est que Kémi Séba ne tombe pas dans le piège de l'opposition raciale. On l'a trop souvent présenté comme un raciste anti-blancs.

Or ce n'est pas "les blancs" qu'il accuse, mais les oligarques!

Et je ne peux qu'être en accord avec lui!

Qui sont les oligarques? Ceux qui à travers le temps sont devenus si riches qu'ils ne cherchent même plus à amasser le capital, ils le créent, en usurpant le pouvoir autrefois régalien (monopole des rois) de battre la monnaie.

Aujourd'hui c'est un petit ensemble de banques privées, discrètes mais très puissantes car à la base du système monétaire mondial, qui ont usurpé ce pouvoir, violant les démocraties, car une démocratie qui n'a pas le contrôle de son économie n'a aucun pouvoir politique, et n'est qu'une marionnette entre les mains des banquiers.

La capitalisation de ces banques semble dérisoire par rapport à la masse de capitaux en circulation, ou par rapport à la capitalisation de banques autres, mais tout ça n'est qu'un leurre: la quasi totalité des capitaux en circulation n'est que de la monnaie virtuelle qui n'existe pas. Une crise et la masse de capitaux peut se retrouver comprimée, et toutes les autres banques ruinées, révélant alors le pouvoir démesurées de ces poignées de banques qui se cachent derrière les banques centrales.

La seule chose qui existe ce sont les dettes. Et notamment les dettes des Etats.

Or quand on parle de dettes des Etats tout le monde à tendance à penser que s'il y a des Etats endettés, alors il y a des Etats créanciers, au premier rang desquels les USA centre de l'économie mondiale...

Faux: l'Etat des USA est le plus endetté au monde.

Les bénéficiaires: la petite clique de banques privées à la base de la mondialisation.

Ils imposent leur politique au reste du monde à travers le FMI, la banque mondiale, l'OMC, l'UE, l'OTAN, l'ONU etc. qui sont autant d'instruments de plus en plus discrédités car ils ne trompent plus sur leur nature réelle.

Ils décident des guerres et des génocides contre les peuples (Irak I, embargo, Irak II: 2 millions de morts fourchette basse... Sans parler du reste du monde...).

Croyez le ou non, mais ils sont intervenus dans les guerres mondiales, la révolution bolchévique (ils sont au dessus des clivages capitalistes/communistes et se servent de toutes les idéologies pour accroitre leur pouvoir, y compris les modes récentes de l'écologie, de l'humanitaire etc.), ils ont été très actifs sous Napoléon, mais aussi pendant la révolution française (révolution bourgeoise), la révolution anglaise (idem), la chute du tsar par les bolchéviques, la chute du calife par les jeunes turcs (la plupart franc-maçons) etc.

Complot? Le terme n'est légitime que quand le pouvoir en place (généralement valet des oligarques) accuse ses opposants forcément terroristes.

Les oligarques dont parle Kémi Séba sont au dessus des idéologies, au dessus des religions (même si officiellement et opportunément ils s'affichent comme partisans de telle idéologie, ou adeptes de telle religion). Ils sont au dessus de l'argent même (le meilleur instrument de contrôle social).

Mais très souvent pour faire taire toute critique à leur encontre ils se cachent derrière "les juifs et l'argent", en se servant comme d'un paravent de certains parmi leurs complices "qui se disent juifs mais ne le sont pas, mais qui sont une synagogue de Satan" pour reprendre la bible (Apocalypse de Saint Jean). A ce compte là tomber dans le piège de la grossière haine antisémite c'est rentrer dans leur jeu, et ça leur ferait trop plaisir.

Sont ils tout puissant?

NON.

Leur pouvoir est une illusion qui ne fonctionne que tant qu'on continue à marcher bêtement dans la combine, c'est à dire continuer à obéir au système de contrôle par l'argent qui n'est qu'un contrôle généralisé par la dette.

Oh bien sûr, ils peuvent utiliser les Etats comme des pantins et se servir des armées de pays soit disant souverains pour faire leurs guerres.

Aujourd'hui il est clair que l'armée des USA est dévoyée par une clique d'intérêts privés mélant lobby pro-Israélien, lobby pétrolier, et lobby militaro-industriel...

Mais c'était la même chose quand la Royal Navy britannique était utilisée par les Sassoon pour aller faire la guerre de l'opium à la Chine.

C'était la même chose quand les lobbys marchands et industriels (reconversion des vieilles fortunes négrières) poussaient l'Etat français à envoyer l'armée en Afrique du Nord et en Afrique Noire pour s'emparer des ressources du continent-mère. Idem en Indochine.

Alors oui les Etats américains, anglais, français et plus généralement coloniaux et impérialistes ont été complices de ces oligarques.

Mais depuis quand représentent ils les peuples? Qui peut croire que Bush représente le peuple américain qui est contre la guerre en Irak, et qui étaient contre l'entrée en guerre des USA dans les deux guerres mondiales. Si demain Sarkouchner envoie nos soldats en Iran, représentera-t'il le peuple français?

Le vrai danger que redoutent les oligarques, c'est une vraie vague de révolutions (armées ou par les urnes) qui redonne la souveraineté au peuple.

Ils ont éradiqué l'ordre ancien, en abolissant partout le pouvoir royal, et en abolissant les anciens pouvoirs religieux (marginalisation de l'Eglise, éradication du Califat).

Ils ont implanté le pouvoir des banques à la place à l'Ouest, et la dictature du Parti Unique à l'Est (qui dès les origines ont dealé cyniquement ensemble). Maintenant le pouvoir des banques s'étend partout... La mondialisation présentée comme inéluctable...

Comment lutter? C'est simple: un Chavez dans chaque pays! Chavez est un vénézuelien "de souche" qui aime son pays et son peuple et qui croit en Dieu (même s'il ne rampe pas devant le Pape).

Si on avait des Chavez partout, on pourrait tous s'arranger en bypassant les banques.

On annule les dettes de tout le monde! Les banques sont ruinées! On fout les oligarques en prison: qu'ils passent tous devant un vrai TPI.

Bien sûr ça n'arrivera pas en tout cas pas d'un coup... Alors il faut prier pour que ces peuples souverains qui se battent pour leur dignité, finissent par l'emporter sur les oligarques.

Voilà pourquoi naturellement nous sommes attirés vers des petits pays comme le Vénézuela, la Bolivie, le Liban, la Palestine, l'Irak ou l'Iran...

Là bas le visage des oligarques s'est montré tellement hideux que les peuples luttent pour leur dignité et leur souveraineté, avec à chaque fois l'alliance de ce que redoutent tant les oligarques: le sens religieux (notamment l'idée de sacrifice), et l'amour de sa terre et de son indépendance, qu'ils soient chrétiens ou musulmans, sud américains ou orientaux.

En Europe pas de risque, le sens du sacré a disparu, à fortiori le sens du sacrifice, quand à l'amour de son pays, il est automatiquement suspect de connivence avec l'extrème droite. Il n'y a que quand on s'appelle Gallo, Sarkozy, ou Finkielkraut qu'il est permis d'adopter un discours patriote: sans la permission du CRIF, on prend le risque de passer pour un nazi si on le fait.

Annulation unilatérale des dettes, lois internationales pour contrecarrer la puissance de l'argent qui pourri tout, souverainté des peuples...

Voilà pourquoi le conflit Israélo-Palestinien attire tellement notre attention: tous autant qu'on est, on sent bien que là bas se joue la guerre symbolique des puissances de la mondialisation qui écrase les peuples, les cultues, les dignités...

De l'issue de ce combat dépend l'espoir du monde. Tant que les palestiniens résistent, il y a de l'espoir pour tous...

Mais revenons à la vidéo.

Pourquoi France 2 a voulu interviewer Kémi Séba?

Car auto-intoxiqués par leur propre propagande ils l'ont pris pour un idiot haineux qui allait leur donner ce qu'ils voulaient montrer dans leur reportage raciste: des noirs dangereux, pronant un discours de haine, qui illustreraient le danger que représente les noirs pour la République.

Les questions tendancieuses que pose la journaliste, et le ton avec lequel elle les pose ne laissent aucun doute.

Manque de bol, ils ne s'attendaient pas à un cours sur les droits de l'homme, le deux poids deux mesures, et l'oligarchie mafieuse qui gouverne le monde, le tiers-monde notamment.

Je ne m'y attendais pas non plus!

Evidemment ils n'allaient pas diffuser un reportage qui

1) disait des vérités dérangeantes

2) risquait de donner une opinion positive de Kémi Séba qui doit à tout prix passer pour un monstre



Maintenant j'aimerais apporter des nuances au discours sur l'identité française...

A partir du moment où l'Etat français s'est laissé prendre au piège de la domination sur les autres nations, son identité s'est transformée. Qu'elle le veuille ou non!

Déjà, l'entité nationale France est une construction moderne. Encore aujourd'hui, beaucoup de bretons, de basques, de corses, de savoyards etc. se sentent bretons, basques, corses, savoyards, et seulement après français... Il y a quelques générations, ils se sentaient uniquement bretons, corses, basques etc. et pas vraiment français!

Donc déjà entendons nous bien sur ce que veux dire français. Quel rapport entre un basque et un alsacien?

Si ces identités ont pu s'intégrer dans le creuset français, alors pourquoi pas les autres, les ex-colonisés, qui n'ont pas plus choisit d'être rattachés à la France que les régionaux (à la différence que les colonisés étaient sujets, et les régionaux citoyens...).

Un magrhébin de la 3ème génération, mariée à une française de souche européenne, qui ne parle pas la langue du pays, n'y a jamais mis les pieds, et ne tient pas à aller y vivre, on peut dire qu'il est français, en tout cas autant que l'espagnol de la 3ème génération, à qui on ne réclame pas de compte depuis la deuxième génération car il est blanc et chrétien.

Le principal problème des maghrébins, afro-antillais ou asiatiques et que sur leur peau, ou dans leurs patronymes, ils portent leurs origines extra-européennes, et il n'est pas facile de changer le regard des autres.

Maintenant le discours de Kémi Séba ne me gène pas: s'il ne se sent pas français et qu'il se sent attaché à un pays d'origine (Bénin je crois), c'est parfaitement son droit.

Exige t'on aux français installés aux USA, en Angleterre ou ailleurs qu'ils renient la France?

Accepterait on qu'on les soumette à un tel non choix?

2 commentaires:

A2N a dit…

Bonjour, Cismi !

Tu as tout dit dans ton billet. En effet, France 2 et Duquesne ne pouvaient pas se permettre de présenter un "diable" qui ne correspond pas à ce que la PROPAGANDE a propagé depuis des années.J'en parle aussi sur mon blog, en mettant en avant la faillite journalistique française actuelle.France 2 a commis une grosse boulette sur ce coup, une fois de plus.

A+

allain jules c@mmunication a dit…

Bonjour Cismi.,

Les mecs ont jeté la honte aux chiens. Ce ne sont plus des humains.