Comment utiliser ce blog?

Cliquez à droite sur le thème qui vous intéresse (enrichis au fur et à mesure, mais qui abordera notamment les thèmes de la guerre, la manipulation des masses, les religions, l'économie mondiale, la politique, l'actualité etc.).
Sinon, vous pouvez aussi lire chronologiquement les messages de ce blog.
Vous êtes autorisés à recopier les articles de ce site à condition de le faire en intégralité, de nommer l'auteur, et de mettre un lien vers ce blog.

Bienvenue sur le site de Cismigiu

mardi 28 août 2007

Bush, Sarkozy, Kouchner... inquiétantes convergences contre l'Iran

Lors de la rencontre "informelle" entre Bush et Sarkozy cet été pendant ses vacances à Wolfboro, je ne pouvais m'empêcher de m'inquiéter... C'est en effet durant ce genre de rencontres "informelles", bien plus que lors des meetings officiels, encore plus s'ils ont lieu à l'ONU, que les décisions mafieuses sur le sort du monde sont pris par ces fous qui prennent la planète en otage... Bush avait bien prévenu que l'Iran serait au menu des discussions...

Moi simple bloggueur lisant les dépêches AFP j'en étais prévenu... Alors quand j'ai entendu Kouchner prétendre par la suite qu'il n'avait pas été question d'Iran à cette entrevue à son humble avis, et que dans le fond il ne savait pas trop de quoi Sarko et Bush avaient parlé, mon inquiétude n'a fait qu'augmenter...

Bien entendu Kouchner mentait en affirmant ça, il est parfaitement dans le coup! Et il a encore eut la chutzpah d'ajouter que son voyage en Irak s'est fait à l'insu des USA! Un peu comme si Condoleeza Rice allait en Nouvelle Calédonie à l'insu de la France...

Bref, toutes ces dénégations n'ont pour but que de maquiller l'évidente concertation entre les pouvoirs français et américains, et de masquer l'évidente convergence de mauvais augure pour l'Iran... Elles ne trompent que celui qui boit les paroles du journal TV.

Récapitulons:

  1. une réunion à huis clos, donc totalement opaque, sans compte rendu officiel même bidon.
  2. la visite surprise de Kouchner en Irak.
  3. la déclaration de Sarkozy où il menace l'Iran de bombardement.

Remarques: cette réunion informelle Bush Sarko avait tout l'air d'un passage d'ordre entre un chef de la mafia et un de ses kapos. Les vacances de Sarko aux USA n'avaient que pour but de rencontrer Bush. Le reste est de l'attrape nigaud...

Comme cela aurait pu inquiéter l'opinion que Sarko aille rendre officiellement visite à Bush à peine élu, on a maquillé ça en rencontre fortuite au détour de vacances... Quel hasard! Deux chefs d'états qui passaient dans le coin et qui en profitent pour taper la causette... Bidon!

La visite surprise de Kouchner s'inscrit dans ce plan. Apparemment, il est parti remonter les bretelles à Maliki... Maliki ne doit pas être assez coopératif en vue d'une attaque sur l'Iran.

Ceux qui s'intéressent à l'Irak savent que diplomatiquement sur le terrain, les Iraniens ont bien plus d'influence que les américains. Or les américains s'ils veulent attaquer l'Iran ont besoin de sécuriser l'Irak... On peut comprendre le retrait des troupes britanniques de Bassohra de cette façon: si l'Iran est attaqué, les anglais ne tiennent certainement pas à rester sur place et à se prendre des missiles...

La visite surprise de Kouchner n'en est pas une contrairement à ce qu'il a pu affirmer. Premièrement les américains étaient au courant: l'Irak étant de fait une colonie américaine, je vois mal n'importe quel diplomate y mettre les pieds sans y avoir été convié. Si le gouvernement était réellement indépendant des américains, ça fait longtemps que les russes ou les chinois seraient venu nouer des accords.

Deuxièmement, le fait que la visite n'est pas été énoncé est une constante dans ce genre de déplacement: depuis que Wolfowitz avait failli se faire écrabouiller au lance roquette RPG en 2003 lors d'une conférence à Bagdad (je me souviens encore de sa tête morte de trouille), toutes les visites diplomatiques se font à l'improviste, sans prévenir, car trop risquées... La zone verte, la seule un peu sécurisé, représente l'équivalent de quelques quartiers centraux de paris... Un peu comme si seul le quartier des Halles était vraiment sûr...

Troisièmement, le fait que Kouchner appelle si rapidement au remplacement de Maliki juste après sa visite... Clairement, Kouchner est allé tenter de faire pression sur Maliki pour un soutien en vue d'attaquer l'Iran, ce qui est évidemment impossible pour un chiite irakien considérant les chiites iraniens comme des cousins. Si Kouchner viole toutes les règles de la démocratie pour aussi rapidement appeller à un remplacement, alors c'est qu'il y a urgence.

Il y a urgence car en agissant de la sorte, Kouchner avoue clairement que le gouvernement irakien est fantoche... Après tout, Monsieur Droit d'Ingérence montre là son vrai visage: son droit d'ingérence est tout sauf de la charité... Il s'agit bel et bien de colonialisme. Le plus vil. Ne pensez pas qu'il s'agisse de la maladresse de la part de Kouchner. Tout cela est calculé. Vraisemblablement, Maliki n'en a plus pour longtemps à la tête de son gouvernement fantoche... Et paradoxalement, si les américains veulent déclarer la guerre à l'Iran, le mieux qu'ils puissent faire est de mettre d'anciens baasistes partisans de la guerre contre l'Iran. Bref, le retour aux années Saddam... Cela montre à quel point les américains se sont empêtrés au Moyen-Orient.



Sarkozy est allé on ne peut plus loin dans ses déclarations... On a passé un cap important... Et il a bien précisé qu'il pesait ses mots... Il a clairement parlé de bombarder l'Iran.

Même Bush et Cheney ne l'avaient pas évoqué aussi clairement: ils avaient dit au pire "toutes les options sont sur la table", sous entendu y-compris militaires...

Mais là...

En fait ce que font les américains actuellement est très simple: ils se servent de la voix du pays le plus critique contre leur invasion de l'Irak, pour dire ce qu'eux-même n'osent pas dire: destitution de Maliki, et attaque de l'Iran.

Si ce sont les américains qui le disent, ça fait trop colonialiste, eux qui tentent de préserver les apparences de la démocratie en Irak et de la négociation en Iran.

Si ce sont les français, les plus farouches opposants à l'invasion de l'Irak qui le disent, alors du point de vue international, ça légitime à priori les futures magouilles américaines...

Sauf que nous on connait Sarko et Kouchner, on sait qu'ils étaient pour une attaque de l'Irak, et qu'ils sont pour une attaque de l'Iran...

En fait les USA sont en train d'utiliser la voix de la France comme un proxy pour justifier leurs propres futures magouilles...

Sachant que les USA sont également utilisés comme un proxy pour la politique israélienne au Moyen-Orient...

Finalement c'est Israel qui est en train de mener la danse en France et aux USA, avec ses agents infiltrés:

- Kouchner, cela fait bien longtemps que c'est un barbouzard collabo. Au Biafra, il a réussi à faire dégénérer une simple révolte en guerre civile, passant des 10 000 morts initiaux à plus de 2 millions de morts qu'il devrait avoir sur la conscience s'il en avait une.

- en Somalie, comme par hasard en plein interventionnisme américain on retrouve également Kouchner, qui se servait de ses sacs de riz comme d'une monnaie d'échange dans ce pays affamé... Les sacs de riz ont été livré aux mains des chefs de guerre, pas de la population... Dans des conditions pareilles, le riz ou l'or c'est la même chose, Kouchner aurait aussi bien pu livrer des dollars (il a avoué l'avoir fait au Biafra) ou des armes.

- au Kosovo, Kouchner a systématiquement couvert les trafics et crimes de l'UCK, notamment en se servant de son poste d'administrateur spécial de l'ONU (en fait il était l'équivalent d'un président dictateur général au Kosovo) pour arrêter des enquêtes sur certains trafics (drogue, femmes...).

- etc. ça c'est pour la partie connue de son pédigrée, il doit surement y avoir des tas d'autres affaires qui nous échappent.

- Sarkozy lui aussi peut être qualifié d'agent israélo-américain: chaque fois qu'il s'est retrouvé sans mandat officiel dans sa carrière, il en a profité pour voyager en Israel et aux USA, pour resserrer ses liens et trouver des soutiens. Il ne l'aurait pas fait si il n'avait pas pu trouver de soutien actif à sa carrière évidemment. Et il n'a jamais caché ses orientations (notamment son soutien à l'attaque du Liban en 2006 par Israel). Toutefois il est plus jeune que Kouchner, et à moins de casserolles barbouzardes visibles accroché à son derrière... Mais il a quand même été chef des barbouzards en tant que ministre de l'intérieur...

Aux USA l'emprise d'Israel dans la vie politique semble suffisamment évidente, surtout à travers l'AIPAC...

Donc finalement les choses semblent se concrétiser: attaque de l'Iran. Surement pour bientôt...

Si vraiment une attaque de ce genre a lieue, alors ça expliquerait des tas de choses, notamment le fait que les russes refusent finalement de livrer du combustible à la centrale de Busher... S'ils savent que la centrale sera détruite, autant éviter une catastrophe radioactive...

Par ailleurs, si les israéliens veulent être sûrs que les USA attaqueront l'Iran, le mieux pour eux est de le faire durant les derniers mois du mandat Bush-Cheney.

En effet, même si les démocrates leurs lèchent complètement le derrière, si les israéliens attendent les élections, alors ça repoussera de plusieurs mois une attaque: il faudra attendre la tenue des élections, la passation de pouvoir, et un président démocrate fraichement élu ne se jettera certainement pas dans une nouvelle guerre contre l'Iran dans sa première année de pouvoir, surtout s'il est question de retrait d'Irak... bref, même si les démocrates sont bien tenus en mains, une attaque contre l'Iran en se servant du prochain gouvernement, ne se ferait pas avant 2009. Donc la meilleure option pour les israéliens est d'envoyer Bush-Cheney faire le travail.

Vous me trouvez bien prompt à penser que ce sont les israéliens qui dirigent la politique US? Et bien pendant des années j'ai cru le contraire, que les israéliens dépendaient des USA... Mais vu comme les USA se sont précipités dans des guerres désastreuses (sur le plan financier, humain et politique) pour eux, et dont le seul bénéficiaire est Israel, je suis bien obligé de croire sur parole Ariel Sharon quand il a affirmé à la radio israélienne que l'amérique était entre les mains d'Israel et pas l'inverse...

De même il est évident que l'Iran n'est pas une menace pour les USA, ils n'ont rien à gagner à bombarder ce pays. Israel a tout à gagner... Si les USA se décidaient à lâcher Israel, ils pourraient parfaitement coopérer avec l'Iran et même sécuriser ce qui leur tient tant à coeur: le pétrole. Au lieu de ça, la puissance militaire et financière des USA est détournée par un petit pays tyrannique qui arrive à placer ses hommes à tous les échelons chez ses alliés, pour finalement en faire ses vassaux!

Une chose est sûre: si Sarkouchner sont les vassaux d'Israel, personnellement je n'accepterais pas d'aller verser mon sang dans leurs sales guerres.

Et même s'ils font sauter la Tour Eiffel et accusent les iraniens, je ne pense pas que les jeunes français soient aussi naïfs que les américains pour aller donner leur vie pour une cause dont les enjeux réels les dépassent totalement.

2 commentaires:

RITA PITTON a dit…

VOUS DITES LA VERITE AVEC COURAGE ET GRANDE INTELLIGENCE . MERCI ET BONNE CONTINUATION .

A2N a dit…

Bonjour,

Tu as tout dit, chose que ne peuvent pas faire les MERDIAS. Les Français sont-ils prêts à envoyer leurs mômes dans une aventure malsaine.En tout cas, Bush et son caniche dirigent la France dans une IMPASSE.

A+