Comment utiliser ce blog?

Cliquez à droite sur le thème qui vous intéresse (enrichis au fur et à mesure, mais qui abordera notamment les thèmes de la guerre, la manipulation des masses, les religions, l'économie mondiale, la politique, l'actualité etc.).
Sinon, vous pouvez aussi lire chronologiquement les messages de ce blog.
Vous êtes autorisés à recopier les articles de ce site à condition de le faire en intégralité, de nommer l'auteur, et de mettre un lien vers ce blog.

Bienvenue sur le site de Cismigiu

mercredi 15 août 2007

Le corps d'armée Iranien des Gardiens de la Révolution sur la liste noire des organisations terroristes.



Une dépêche AFP nous informe de l'intention du régime Bush II, de placer le corps d'élite de l'armée iranienne, les Gardiens de la Révolution, sur leur liste noire des organisations terroristes...

Si on jette un coup d'oeil sur cette liste des organisations terroristes, on se rend vite compte qu'il s'agit plus d'une liste des opposants à Israël qu'autre chose... Y figurent en bonne place le Hamas et le Hezbollah, qui sont tout deux des organisations musulmanes populaires et démocratiques dans leurs pays respectifs (Palestine, Liban...).

Depuis des mois on assiste à une contorsion des américano-sionistes pour tenter de diaboliser l'Iran.

Manque de pot pour eux, pour l'instant ils n'ont pas grand chose de tangible à proposer au public pour justifier une guerre...

La diabolisation de l'Iran dans les médias

Alors la stratégie classique consiste à diaboliser l'Iran: il se passe peu de temps sans qu'un reportage sur TF1, Arte, M6 ou France 2 ne viennent aborder la question des droits de l'homme en Iran.

On aura tantôt droit à un reportage sur la situation de la femme, tantôt droit à un reportage sur les aspirations de la jeunesse qui ne rêve que de films hollywoodiens, de mac do, et de disco... Bref, la vraie liberté: passer de l'autoritarisme religieux à l'autoritarisme consumériste.

Le problème est que ces reportages, s'ils montrent une certaine réalité de la société iranienne, sont fortement biaisés.

La situation de la femme par exemple: certes, il y a encore des progrès à faire, surtout si on regarde la situation dans les régions les plus reculées.

Néanmoins l'objectivité impose de regarder l'évolution de la situation de la femme ces 30 dernières années: à l'époque du Shah, les femmes n'étaient pas voilées, mais le taux d'illetrisme était bien plus important qu'il l'est aujourd'hui.

Evidemment au moment de la révolution, les choses ont été difficiles pour les femmes, cela n'est absolument pas contestable. Mais elles ont été également difficile pour les hommes: il faut se rappeller que le régime à peine installé a dût faire face à une guerre épuisante contre l'Irak, qui a décimé une grosse partie de sa jeunesse...



Par ailleurs, l'histoire a montré que tout régime révolutionnaire quelqu'il soit, une fois arrivé au pouvoir, a connu une phase de répression et de vigileance afin de consolider son assise.

Ce qui fût vrai pour la République Française, la révolution Jeune Turque, ou les pays communistes (au moment de l'arrivée du communisme, puis de la chute de celui-ci) fût aussi vrai en Iran.

Je ne prétend pas que c'est bien, je constate que c'est un phénomène qui n'est nullement inhérent à l'Islam. C'est le propre des révolutions.

Maintenant il faut aussi voir comment la situation de la femme s'est améliorée en Iran dans les années 90: il y a actuellement plus de femmes que d'hommes dans les universités Iraniennes, et de plus en plus elles accèdent à des postes à responsabilité. Par exemple, il y a plus de femmes médecins formées à l'université, que d'hommes... La société iranienne s'est largement ouvert aux femmes. Détruire ce pays à l'arme atomique fera-t'il progresser la situation de la femme plus vite?

Bien sûr, la culture de ce pays est différente de la nôtre: les femmes sont voilées, ils appliquent la chariah...

Sommes nous si persuadé de l'universalisme de notre système pour ne pas accepter de système alternatif au nôtre? Notre système est il si parfait?

Avant de condamner la chariah en Iran, ne devrait on pas déjà commencer par lutter contre la peine de mort ou les violences policières en Amérique? Ne devrait on pas lutter dans nos sociétés contre le racisme et ce ségrégationisme qui ne dit pas son nom?

En fait, je serais personnellement tout à fait prêt à écouter les objections de ceux qui critiquent la situation en Iran, si leurs intentions réelles n'étaient pas en fait de justifier une attaque de ce pays...

L'holocauste irakien: 2 millions et demi de morts en 15 ans, 10% de la population... L'Amérique modèle des droits de l'homme

Franchement, on a vu ce que les valeurs de démocratie américaines ont apporté en Irak depuis 4 ans: 1 million de morts. Un véritable génocide... Ajouter à cela les 1 million et demi de mort du à l'embargo, et les défenseurs des droits de l'homme, la bien pensance internationale porte la responsabilité de 2 millions et demi de morts en Irak ces quelques dernières années...

Et je vous rappelle qu'à la question: "est ce que ces centaines de milliers de bébés morts en Irak pour la 'démocratie' en valent le coup", Madeleine Albright, conseillère du Président Clinton à l'époque avait répondu: "Cela vaut le coup".


Je crois que les défenseurs des droits des enfants, les défenseurs des droits des femmes avaient là du grain à moudre dans leur soif de dénoncer les injustices...

On ne les a pas entendu...

En fait, il y a eu des réactions: d'éminents membres de l'ONU ont démissioné suite à ces propos. Bien entendu, on en a peu parlé... Pas d'émission sur Arte, TF1 ou M6.

Bon sang, il ne s'agissait pas d'une malheureuse pauvre fille condamnée à mort par pendaison (même si évidemment c'est intolérable).

Il s'agit de millions de morts...

Pas de réaction... Pas dix secondes au 20h de PPDA... On en parle pas, donc ça n'existe pas...

La population de l'Irak c'est à peu près 24 millions d'habitants... 10% ont perdu la vie depuis l'embargo et l'invasion...

Ramené à la France, c'est comme si depuis 1991 on avait eu 6 millions de morts de famine, de maladies non soignées, de bombes au phosphore, d'uranium appauvri...

C'est énorme, mais personne ne s'insurge.

Un tel drame est inimaginable pour nous occidentaux, c'est totalement acceptable pour les orientaux.

Et évidemment, pas question d'admettre qu'ils résistent...

En fin de compte, où nous mènent ces simagrées contre l'Iran?

Acceptera-t'on qu'ils subissent la même désolation que leurs voisins irakiens?

La subversion de l'Iran de l'intérieur

La mise à l'index des Gardiens de la Révolution a pour but d'isoler encore plus l'Iran de la scène internationale.

En effet, depuis la fin de la guerre contre l'Irak, le régime Iranien pour ne pas laisser des milliers de soldats d'élite dans le désoeuvrement, a largement ouvert ce corps au monde des affaires, publiques comme privées.

Un certain nombre de société iranienne sont donc de près ou de loin en rapport avec les Gardiens de la Révolution...

L'énergie et la fougue de ces jeunes combattants rescapés de la guerre a donc été orientée ces dernières années dans le monde des affaires et de la politique.

L'exemple de Mahmoud Ahmadinejad l'illustre bien: il s'est fait élire maire de Téhéran, puis Président de la République Islamique.


Or faire partie des listes terroristes américaines, vous coupe automatiquement de tout lien financier ou commercial avec les USA ou ses alliés.

C'est donc une grosse partie de l'économie iranienne qui risque d'en pâtir.

Pire encore: les mollahs avaient ouvert ce corps aux affaires afin d'éviter des troubles en interne, en occupant toute une génération rescapée de la guerre...

Si ceux-ci se trouvent désoeuvré, plongé dans le chômage et l'absence de perspective, il y a fort à parier que cela causera des troubles importants en Iran.

Aucune hypothèse n'est à écarter concernant l'Iran

Est-ce le but recherché par les américains?

Dans ce cas, cela privilégierait la piste d'un changement de régime à long terme à Téhéran... Long terme veut dire plusieurs années: les américanos-sionistes auront ils la patience d'attendre? D'autant que dans l'intervalle l'Iran pourrait accéder à la souveraineté nucléaire...

Dans ce cas l'hypothèse d'une prochaine attaque de l'Iran n'est pas à écarter...

Le but est peut être d'isoler totalement l'Iran sur les plans diplomatiques, financiers, et commerciaux, puis de lancer des bombardements, afin de forcer une révolution de l'intérieur...

Avec des psychopathes génocidaires comme Bush et Cheney, rien n'est à écarter, surtout pas le pire...

6 commentaires:

Anonyme a dit…

Je ne pense pas que les Américains lanceront un nouveau front en Iran. Non pas qu'il ne le veuille pas, mais je crois que ça leur est stratégiquement et matériellement impossible. Et politiquement très délicat car il n'est pas sûr que l'opinion public américaine accepte cette fuite en avant. Et n'oublions pas que les élections sont dans moins d'un an...

Cismigiu a dit…

J'espère.

Cela privilégierait l'hypothèse d'une subversion de l'intérieur et d'un changement de régime à long terme.

Mais s'il est évident que les USA se sont ruinés en Irak, et n'ont absolument pas les moyens d'attaquer l'Iran, même si je pense que c'est une folie et que ce serait la ruine pour eux, n'oublions pas l'intérêt d'Israël, qui passe depuis longtemps avant celui des USA...

Israël pourrait très bien faire un coup de force, aller bombarder les centrales iraniennes, et les USA seraient obligés de suivre...

Une administration américaine neutre ne tolérerait certainement pas ça, et cette simple perspective retiendrait le bras armé israélien.

Mais les israéliens savent que Bush/Cheney, ou même les démocrates, les suivront s'ils font ça...

Donc le risque n'est pas à écarter, soit qu'Israel intervienne et entraine les USA, soit que Bush se sente forcé de le faire, et tant pis pour la ruine de son pays...

On est malheureusement plus dans le domaine du rationnel depuis des années, sinon il n'y aurait pas eu l'invasion calamiteuse de l'Irak...

AJM a dit…

Bush est fou.

Anonyme a dit…

bush est possédé par shaytan le maudit

Cismigiu a dit…

Bush est un idiot possédé par les lobbies sionistes et militaro industriels, qui sont la représentation du démon sur la terre... Ils vivent de la souffrance infligée aux autres (si on utilisait pas les bombes sur les arabes, on risquerait de réduire la production, donc les bénéfices...).

Anonyme a dit…

Les US dépensent seulement 1% de leur PNB pour l' Irak. Ils ont largement les moyens d' envahir l' Iran. Avec leurs 10000 têtes nucléaires, 1 de moins dans leur arsenal ne changerait rien à leur arsenal.