Comment utiliser ce blog?

Cliquez à droite sur le thème qui vous intéresse (enrichis au fur et à mesure, mais qui abordera notamment les thèmes de la guerre, la manipulation des masses, les religions, l'économie mondiale, la politique, l'actualité etc.).
Sinon, vous pouvez aussi lire chronologiquement les messages de ce blog.
Vous êtes autorisés à recopier les articles de ce site à condition de le faire en intégralité, de nommer l'auteur, et de mettre un lien vers ce blog.

Bienvenue sur le site de Cismigiu

jeudi 23 août 2007

Des policiers français traités comme des... sans papier, par la police guinéenne!

C'est tellement risible que je ne résiste pas à citer une dépêche de Reuters:

Six policiers français ont été molestés le 16 août, à leur descente d'avion à
Conakry, en Guinée, où ils escortaient deux sans-papiers, un incident qui
suscite l'émotion des syndicats de police.


"En arrivant sur place, les deux hommes se sont rebellés et les six
fonctionnaires qui les reconduisaient ont été pris à partie par les deux
reconduits mais également par la population"


Il a ajouté que des membres des forces de l'ordre guinéennes étaient intervenus
en faveur de leurs ressortissants. "Ils ont été jusqu'à tabasser les
fonctionnaires de chez nous. Tout ça sous le regard d'un de leurs responsables"


Dans un rapport remis à sa hiérarchie et dont Reuters a obtenu copie, un
brigadier français raconte avoir été insulté lors de cet incident à Conakry dans
le bureau d'un commissaire par un policier guinéen en tenue.




Je vous encourage à aller lire la dépêche originale pour vous rendre compte
du degré de désinformation de la presse: à aucune moment l'attitude des policiers français n'est remis en cause.

Ces "sauvages" de nègres leur sont bien évidemment tombé dessus par pure haine, sans raison, y compris leurs flics (comment de tels sauvages peuvent ils d'ailleurs avoir une police?).

C'est risible tellement les ficelles de la presse Sarkozyste sont grosses!

La première conclusion qui vient à l'esprit: les policiers français se sont crus chez eux en Guinée (ils ont peut être oublié que la colonisation est terminée?).

Ils ont pris leurs aises avec les déportés (cessons l'hypocritement correct) et bien entendu la police guinéenne est intervenue pour assurer la sécurité de ses citoyens.

Et oui chers policiers français: une fois sur le sol guinéen, vous ne représentiez plus les forces de l'ordre, et les sans papiers étaient chez eux, légalement, et c'est à la police guinéenne de protéger ses citoyens, et que doit faire la police lorsque des étrangers molestent et insulte un citoyen?

Espérons que ça calmera un peu certains policiers trop zélés dans leurs excès, et que cela serve de leçon au gouvernement Sarkozy: on ne fait pas la loi chez les autres, fussent ils noirs!

3 commentaires:

Anonyme a dit…

Y en a qsui se sont bien défoulé la bas lol

AJM a dit…

Cismi.,

Bonsoir ou bonjour !

Décidément, ça va être de plus en plus difficile d'accompagner des sans-papier chez eux.

Alliot Marie a déclaré que la Guinée s'est excusée.

Les pauvres policiers n'ont rien à y voir hélas, ils ne font qu'exécuter des ordres.

@+

Cismigiu a dit…

Je ne suis pas sur AJM,

cette histoire de comité d'accueil, j'ai un peu de peine à y croire, surtout que des policiers guinéens ont frappé les policiers français.

Je pense plutôt que les policiers français ont du physiquement bousculer les sans papiers et que ça a déclenché un mouvement de foule.

Déjà qu'en France même leurs méthodes déclenchent souvent la colère des passants, alors imagine en Guinée. Il y a de quoi se sentir insulté.

Je crois surtout qu'à l'avenir les flics français seront brieffé: une fois qu'ils ont posé le sol sur le pays de destination, ils ne représentent plus la loi. Qu'ils remettent leurs sans papiers à la Police Locale et qu'ils ne fassent pas d'histoire.

Imagine la situation inverse: des policiers africains qui accompagnent des français menottés et qui ont visiblement passé un voyage mouvementé (on sait comment ça se passe) et qui commencent à les matraquer à leur sortie d'avion...